Déclaration de Thierry MELINE, Directeur Général de COLAS

Le groupe COLAS s’est toujours fortement engagé avec l’ensemble de la profession pour promouvoir une route sûre, durable, intelligente au service des citoyens et des entreprises. Dix ans de crise des finances publiques ont montré que même une action prioritaire comme l’entretien pouvait être remise en cause et, alors que de nouveaux défis liés au numérique, à l’environnement et à l’énergie apparaissent, il est plus que jamais nécessaire d’optimiser la gestion de la route et des moyens qui lui sont consacrés.

C’est l’objectif que se sont donnés les organisateurs du PPRS 2018 en réunissant à Nice les 26,27 et 28 mars 2018 les responsables politiques, les professionnels de la route, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises, et les usagers.

Ce forum international permettra de présenter les actions et les démarches innovantes mises en œuvre dans le monde entier, d’échanger et de débattre pour trouver les voies, les moyens et les outils les mieux adaptés à chaque situation locale.

Entretenir et préserver les routes, les moderniser en réduisant leur empreinte carbone et en les adaptant aux nouvelles mobilités et aux nouveaux usages, améliorer la sécurité routière, assurer un financement de long terme : ce sont les enjeux d’aujourd’hui pour la route de demain et ce sont les thèmes qui seront traités au PPRS dans les sessions plénières et dans les ateliers.

J’espère que nous serons très nombreux pour évoquer ces questions fondamentales pour nos concitoyens et pour les entreprises et je souhaite que grâce à la richesse de nos débats ce grand forum international marque le début d’un nouvel élan pour une route plus sûre, plus durable et plus intelligente.

Au plaisir de vous rencontrer à Nice le 26 mars 2018.

 

Photo Thierry Méline 

Thierry MELINE

Directeur général France - COLAS

Editorial by Young Tae KIM, Secretary-General of International Transport Forum (ITF)

Keeping our transport infrastructure in good condition is critical to our economies and something our citizens really care about; maintenance matters. This is something our Transport Ministers are acutely aware of. The International Transport Forum regularly shines a spotlight on the risks of failing to invest sufficiently in maintenance, using our unique database on expenditure on maintenance versus expenditure on new infrastructure. PPRS has become more than a conference; its success has made it an institution, and a very valuable partner in working to ensure we preserve the value of our existing road assets.

Despite the recognized importance of keeping our roads in good shape, the structure of costs for roads tends to trap us into neglecting maintenance. If you have a well maintained network with regular spending on maintenance and renewal to keep it in a stable good condition, expenditure on maintenance can be cut back in a year when funding is short with little immediate impact. So long as the cut in maintenance is made up in the next year or two all is well. But if this doesn’t happen the infrastructure degrades and will need major renewal much sooner than if it had been maintained properly. If this happens too often costs can explode. Unfortunately this is a trap that is hard to avoid, because effectively borrowing from the maintenance budget is sometimes the only way to find money for new projects, inside outside the road sector, and its easy to forget to pay the money back to the roads.

Road managers have tools to address the problem, with asset management models that can project the long term cost of cuts in maintenance in the short term. I am looking forward to discussions in Nice on how we can embed this kind of planning in our funding of roads. This is not just a technical discussion as it goes to the heart of using taxpayer’s money responsibly and how we invest in the future for our citizens.

 

young tae kim photo site       

Young Tae KIM

Secretary-General of International Transport Forum (ITF)

Comment mieux entretenir les routes ? L’enjeu central du PPRS 2018 de Nice

La route est un pilier essentiel de la mobilité des personnes et des transports de marchandises. Il est impératif d’entretenir les réseaux routiers et de les adapter en permanence aux besoins de la population et des entreprises.

L’entretien et la modernisation des réseaux routiers constituent une part importante de l’activité du groupe Eiffage en France et à l’étranger. Ces dernières années nous avons pu constater une baisse sensible des budgets d’entretien routier, conséquence directe de la crise des finances publiques, et  une dégradation de l’état des chaussées et des équipements de la route.

Lire la suite

Déclaration de Monsieur Dominique BUSSEREAU, Président de l’Assemblée des Départements de France (ADF), Ancien Ministre

En France, les Départements gèrent plus de 380 000 km de routes et ont fait depuis longtemps de gros efforts d’investissements pour moderniser ces infrastructures, les adapter à un trafic croissant, assurer la sécurité routière et apporter un service de qualité à nos concitoyens.

Depuis une dizaine d’années, les dépenses consacrées aux routes ont souvent diminué notamment du fait de fortes tensions budgétaires.

Ainsi les Départements ont donné la priorité aux travaux d’entretien car c’est le devoir des responsables politiques de préserver le patrimoine public considérable que constitue le réseau routier et d’éviter des dégradations nuisibles à la sécurité et coûteuses pour les budgets futurs.

Lire la suite

La gestion du patrimoine routier, un enjeu commun pour l’AIPCR au PPRS 2018

L’Association mondiale de la Route (AIPCR), basée à Paris grâce au soutien remarquable de l’administration française, organise des échanges techniques entre plus de 1 200 experts, afin de répondre aux attentes et besoins des administrations et exploitants routiers et de tous les membres de l'Association, au premier rang desquels nous sommes fiers de compter 121 gouvernements.

Une des premières préoccupations de nos membres porte sur la bonne gestion de leur patrimoine routier. Comment planifier les travaux d’entretien et de maintenance ? Quelles stratégies adopter ? Comment mobiliser les financements idoines ? Comment mesurer les performances ? En réponse, l’AIPCR a décidé de mettre à disposition de tous des outils nombreux, parmi lesquels je citerai notre nouveau manuel en ligne, qui est une mine de connaissances adaptées à tous les pays quel que soit leur niveau de développement, de multiples rapports, et le logiciel HDM-4, développé en collaboration avec des bailleurs de fond tels que la Banque mondiale.

Lire la suite

Déclaration d’ELISABETH BORNE Ministre des Transports

Pour répondre aux enjeux de mobilité de nos concitoyens, le Gouvernement a décidé de donner une priorité aux déplacements du quotidien et donc à l’entretien et à la modernisation des réseaux existants: cela vaut tout particulièrement pour les routes qui sont des infrastructures irremplaçables et qui assurent une part essentielle des déplacements de personnes et de marchandises.

Les assises de la mobilité que j’ai organisées ces derniers mois en France ont confirmé que la route a un rôle majeur à jouer dans les transitions environnementales, énergétiques et numériques.
C’est pourquoi je salue l’organisation à Nice, par de grandes institutions françaises et internationales , du sommet mondial de l’entretien routier ( Pavement Preservation Recycling Summit ) les 26, 27 et 28 mars 2018.

Je soutiens totalement cette initiative qui nous donnera l’occasion de confronter les points de vue politiques, financiers, organisationnels ou techniques et surtout d’échanger sur les bonnes pratiques mises en œuvre dans les différents pays sur un sujet majeur partout dans le monde.

Je souhaite vous retrouver nombreux à Nice pour faire de ce congrès un grand succès et trouver ensemble les voix et les moyens d’un meilleur entretien des réseaux routiers au bénéfice de tous.

 

006 AB20932           

Elisabeth BORNE
Ministre des Transports

Bonne année et bon PPRS 2018

Une nouvelle année commence, une année importante pour tous les acteurs publics et privés de la route qui, 3 ans après le succès du congrès de Paris, vont se retrouver en grand nombre les 26, 27 et 28 mars 2018 à Nice pour le deuxième sommet mondial consacré à l’entretien routier PPRS : Pavement Preservation and Recycling Summit .

Un rendez-vous incontournable, organisé par de grandes institutions françaises et internationales, parrainé par la ministre française des Transports Elisabeth BORNE convaincue de la priorité à accorder à l’entretien des routes.

Lire la suite

PPRS Nice 2018: un forum international sur l’entretien et la modernisation des infrastructures routières

Un enjeu mondial : pour réduire l’empreinte carbone des transports et améliorer la sécurité routière.
Une occasion unique pour débattre des nouvelles technologies et adaptations des nouveaux services, nouvelles fonctions et usages de la route.
Enfin échanger et apprendre mutuellement de la communauté routière internationale et de ses usagers.
Un congrès réalisé par les acteurs de la route et leurs représentations professionnelles pour inspirer les décisions du futur pour une mobilité sûre et durable.
Un congrès réalisé en 3 langues, anglais, français et espagnol, où les auteurs s’exprimeront dans la langue de leur choix.

A bientôt à Nice.

Juan José Potti     

Juan José Potti
Président du Comité Consultatif et de Promotion

@jjpotti

Pourquoi PPRS Nice 2018 est-il un événement incontournable ?

L'un des points forts du PPRS Nice 2018 sera l'opportunité d'échanger sur les expériences de communication à travers le monde afin de répondre à la difficulté de promouvoir le rôle d'un bon réseau routier. Les messages clés sont susceptibles d'être très similaires car les réseaux routiers du monde entier assurant une mobilité sûre et durable nous concernent tous. En ce sens, le PPRS Nice 2018 reprend une idée clé issue de la précédente édition à Paris.

« Nous sommes tous conscients des défis globaux auxquels sont confrontés les transports (explosion de la demande, numérisation, financement limité), mais les routes restent l'épine dorsale du transport et de la mobilité pour tous et sont donc fondamentales pour la prospérité et le bien-être de nos concitoyens. Cela est particulièrement important en période d'austérité financière, où les gouvernements et les autorités doivent relever le défi de financer le système de transport et d'assurer le bon entretien du réseau routier. De plus la révolution numérique aura un impact énorme sur notre mobilité et la manière dont nous devrons adapter l'infrastructure routière pour tenir compte de ce changement spectaculaire. Ceci tout en assurant une mobilité durable pour tous les citoyens.

Lire la suite

Turbulences dans un monde en rapide évolution

Turbulences dans un monde en rapide évolution riche en opportunités pour de meilleures idées innovantes.

C’est la raison pour laquelle vous devez participer au PPRS Nice 2018, un forum international sur les infrastructures routières, initié par l’ERF, en partenariat avec l’USIRF et IBEF et avec le soutien de l’Association Mondiale de la Route.

Récemment, la sécurité routière n’a pas vraiment été une priorité pour la Commission Européenne. Toutefois, le vent est en train de tourner et la Commission s’intéresse de plus en plus à la question de la sécurité routière. Parmi les initiatives significatives les plus récentes, on trouve la Déclaration de La Valette, mise en place par la Commissaire Bulc et signée par les Etats Membres de l’UE dans la première moitié de cette année. De nouvelles initiatives se font jour également à Bruxelles. La DG Move travaille actuellement à la révision de la Directive 2008/96/EC sur la sécurité de l’infrastructure routière et sur la Directive 2004/54/EC, plus connue sous le nom de Directive sur la sécurité dans les tunnels. Alors que la Directive Tunnel a décrit clairement les solutions et les procédures en cas d’incidents, la Directive sur la sécurité de l’infrastructure routière s’est malheureusement retrouvée ‘diluée’ lors du processus législatif en ce qui concerne les audits et inspections de sécurité, en laissant la possibilité aux Etats Membres de définir et conserver leurs critères minimum de sécurité de l’infrastructure.

Lire la suite

  • 1
  • 2

Sous le haut patronage du :

  • MTES MT RVB HD

Initié par :

  • USIRF
  • ERF
  • IBEF

Soutenu par :

PPRS Avec Le Soutien De 03
Ncpp
FEHRL Logo
Idrrim
Fede Travaux Publique
FIEC
Urf
FP²
ASEFMA
AEC
Syndicat Des Equipement De La Route
AEMA
Arra
Issa
Ppra
EAPA
EUPAVE
IRF
ATEB

Organisé par :

  • Logo Live

Partenaires Media :

Carreteras Logo Vial RGRA Route actualit
World Highways   PPJ   Asfalto y pavimentacion